J'avais prévu de vous écrire mes voeux.

voeux 2016

En retard comme toujours, mais quand on est une marmotte hibernante, il y a des choses qui prennent du temps.

Se remettre de l'euphorie de Noël et des 100 jours le précédent (voire 364 pour certaines), et de ses copieux menus et autres gourmandises mangées à tout va.

dessert noel

J'avais commencé un brouillon, version "traditionnels voeux du nouvel an".

Et puis tu es partie.

Comme ça.

Tu nous en avais parlé pourtant.

Mais quand on regardait tes photos, si souriante, si vivante, avec une plume à nulle autre pareil pour nous faire rire malgré la douleur, malgré ta douleur, on en oubliait presque que tu pouvais partir.

Je t'ai connu via les blogs, à leur époque florissante.

Tu t'appelais La Marquise de Carabas et rien qu'avec ça, je me marrais déjà.

On avait suivi tes aventures de mère de famille nombreuse (avec les costumes de veillée de dernière minute, les racommodages, les broderies), la naissance de ta dernière, et même ton essai de Wedding Planer( et surtout de tes tenues Ad Hoc pour pouvoir courir partout, avec le sourire siouplé!).

C'était il y a une éternité.

Tu avais décidé de changer, un peu, si peu et tu avais ouvert un nouveau blog.

Pour nous donner tes tuyaux.

Parce que tu étais comme ça, généreuse.

Et le blog "Ah vous dirais-je maman" a vu le jour.

Et puis.....

Moins de news.

Et la dernière, terrible.

Tu allais partir.

Le Ciel t'attendait.

Je me suis dit que ce n'était pas possible.

Et pourtant.

Merci Laure pour tout.

Marquise Carabas

A Dieu.